AOZ
01 43 14 03 57
dépannage 24H/24 - 7J/7
paris et banlieue
devis gratuit
06 17 98 42 42
 

L'info des artisans >  Tout sur la sécurisation des portes et fenêtres

< Les avantages de faire appel à un artisan électricien
Isolation thermique par l'extérieur : quels isolants écologiques pour une maison au naturel ? >
 

Tout sur la sécurisation des portes et fenêtres

Article écrit le 17 juin 2016.


La porte d'entrée et les fenêtres sont les cibles privilégiées des cambrioleurs. L'article suivant indique comment les renforcer.

 

Sécuriser une porte

La plupart du temps, c'est par les fenêtres et les portes que les cambrioleurs pénètrent dans une maison. Il convient donc de renforcer la sécurité à ces niveaux. Dans ce cas, l'on peut recourir au vitrage de sécurité et à bien d'autres mécanismes de protection encore.

À propos du vitrage de sécurité

Tout comme une alarme maison ou des barreaux anti-effraction, un vitrage de sécurité peut s'avérer être un bon élément de protection pour décourager ou du moins retarder un cambriolage. Le verre feuilleté est celui auquel l'on recourt le plus souvent. Il s'agit d'une superposition de deux feuilles ou plus, de verre séparées par un film synthétique, adhésif et résistant fait en Polyvinyle Butyral (PVB). En cas de heurt, les bris de verre ne s'éparpillent pas, mais restent collés au film rendant ainsi plus difficile une tentative d'effraction. Brisé, le verre feuilleté ne vole pas en éclat et réduit ainsi les risques de blessure. Même fêlé, il est d'ailleurs capable de conserver son rôle d'isolant en ne laissant passer ni le froid, ni la pluie. Le film PVB empêche également le passage les rayons UV nocifs et prévient donc la décoloration des meubles et des tissus d'ameublement.

Le vitrage anti-effraction se compose quant à lui de deux ou de plusieurs vitres toujours séparées les unes des autres par du PVB. Ce type de vitrage bénéficie des mêmes propriétés que le verre feuillé, mais il est beaucoup plus résistant. Soumis à un traitement chimique le rendant largement plus solide que du verre ordinaire, le verre trempé peut également faire office de vitrage de sécurité bien qu'il ne soit pas très utilisé dans ce sens en ce moment.

Les autres moyens de protection des ouvertures

Mis à part le vitrage anti-effraction, il existe de nombreux autres moyens pour dissuader les voleurs d'entrer dans un logement à partir des fenêtres et des portes. À chaque type d'ouverture, cave, fenêtre coulissante, etc., un mode de protection spécifique peut y être adapté. Les systèmes à doubles serrures résistant à de fortes pressions sont ainsi destinés particulièrement aux fenêtres à deux battants munies d'une barre centrale. D'autres verrous sont plus indiqués pour une lucarne. Pour les fenêtres ou les portes disposant de volets roulants, il est possible d'y ajouter un dispositif spécial empêchant les volets d'être relevés par la mauvaise personne. L'on peut également recourir à de grandes plaques de maintien empêchant l'intrusion par l'ouverture de la cave ou du grenier tout en maintenant leur aération.

Des modèles plus standards pouvant être installés sur tous types de fenêtres existent également, comme les serrures qui se verrouillent automatiquement une fois que la fenêtre a été fermée par exemple, les poignées verrouillables ou encore les barres télescopiques. L'on peut également se tourner vers les mécanismes protégeant les paumelles, un point faible pas assez protégé, mais souvent exploité par les cambrioleurs. Toutefois, pour assurer une sécurité optimale, la meilleure option serait encore d'allier ces systèmes mécaniques à un dispositif électronique comme une alarme intrusion sur maisonalarme.fr.


 

RCS Paris B 519 293 633

Mentions légales

Vous pouvez nous rejoindre sur les réseaux sociaux :

facebook   twitter   AOZ Artisans