Comment se compose une serrure?

Serrure - porte d’entrée cylindre

La serrure est l’équipement phare dans le domaine de la serrurerie. En effet, c’est grâce à celle-ci qu’une porte d’entrée est protégée des éventuelles tentatives d’effraction ou d’intrusion dans un domicile ou dans un local. Au sein de la serrure, le cylindre est l’élément central qui sécurise l’entrée grâce à la complexité de ces différents mécanismes. Voyons donc les différentes pièces qui composent la serrure.

Quelles sont les principales pièces de la serrure?

Dans la serrure d’une porte d’entrée, on trouve généralement trois pièces indispensables à son bon fonctionnement. Il s’agit tout d’abord du cylindre dans lequel on insère la clé, d’une gâche et d’un pêne comprenant le demi-tour et le pêne dormant.

Quelles sont les principales pièces de la serrure?

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un cylindre? Il s’agit d’une pièce très importante au sein d’une serrure. Visuellement, c’est dans le barillet, autre terme pour désigner un cylindre, qu’on insère la clé. Du point de vue technique, c’est un ensemble de composants qui forment deux mécanismes tout en actionnant d’autres éléments présents au sein de la serrure, comme le pêne.

Composants d’un barillet

Le cylindre est composé de 4 pièces, mais on observe seulement 3 parties. En effet, deux des composants sont imbriqués l’un dans l’autre. Commençons par le panneton aussi appelé entraîneur du cylindre est actionné lorsqu’on tourne la clé qu’on y insère. C’est donc la première pièce qui bouge lorsqu’on ouvre ou qu’on ferme une porte d’entrée.

Le deuxième élément qui compose le barillet n’est autre que l’emplacement pour la vis de fixation. Cela a son importance dans la mesure où si on choisit la mauvaise vis, la stabilité du cylindre est remise en cause et donc une potentielle tentative d’arrachage prendrait moins de temps à d’hypothétiques cambrioleurs. Cet emplacement permet donc d’assurer une bonne stabilité de l’installation des différents éléments présents dans le barillet.

Rotor et stator, parties clés du cylindre

Passons maintenant aux deux pièces imbriquées l’une dans l’autre. Une des parties est fixe, c’est le stator tandis que l’autre est appelée rotor, puisque c’est l’élément mobile du mécanisme. Au niveau de l’aspect visuel, le rotor est contenu dans le stator. Les deux pièces sont chacune équipées d’une goupille. Pour la partie fixe, on retrouve une goupille passive tandis que la pièce amovible dispose d’une goupille active.

Pour finir, il y a un ressort situé en dessous du stator, il est important dans le sens où tant que la clé ne tourne pas dans le sens de l’ouverture une fois insérée, il empêche la possibilité d’ouvrir la porte d’entrée. En tournant, la clé baisse le ressort poussé par les deux goupilles.

Concrètement, lorsqu’on souhaite ouvrir la porte, on doit entrer la clé dans le canon, autre mot désignant le cylindre, au niveau du panneton. Une fois que l’on tourne la clé à l’intérieur, le rotor s’abaisse et permet au pêne demi-tour d’être libéré à son tour. Enfin, la gâche est libérée et on peut procéder à l’ouverture de la porte d’entrée. En ce qui concerne le verrouillage, le pêne dormant bloque l’ouverture de l’entrée même si elle n’est pas fermée à clé. D’autre part, la gâche qui est le dernier composant à s’actionner améliore sensiblement la qualité de protection d’un domicile ou d’un lieu donné.

Les autres composants de la serrure

Parmi les autres éléments qui composent la serrure, on trouve le pêne demi-tour. Il est situé sur la têtière, généralement au-dessus du pêne dormant, lorsque la porte n’est pas verrouillée, c’est grâce à cette pièce que la porte ne s’ouvre qu’en appuyant sur la poignée. Au niveau de son fonctionnement, c’est très simple lorsque la porte est fermée, l’élément entre dans la gâche, si celle-ci est fermée à clé, le pêne dormant s’y loge également. Cette pièce ne s’actionne que dans le cas où on verrouille ou on déverrouille la porte d’entrée.

Concernant la gâche, qui permet de sécuriser de façon optimale l’endroit où elle est placée, on peut en trouver à activation manuelle comme c’est le cas dans la majeur partie des cas. De nos jours, les locaux professionnels sont de plus en plus souvent équipés de portes disposant d’une gâche électrique. Ce composant est en général fabriqué en métal pour sa robustesse et vient se loger à l’intérieur du bâti encadrant la porte d’entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com