Vitrerie – Fenêtre

Quels sont les différents éléments d’une fenêtre?

Les différents éléments d’une fenêtre

Dans le domaine de la vitrerie, on pense tout de suite à la fenêtre, aménagement par excellence du secteur puisqu’il comprend du verre. C’est un des équipements d’une maison ou d’un appartement les plus importants. En effet, cet élément important de l’habitat à Paris tout comme dans le reste de l’Île-de-France, permet d’améliorer l’isolation et donc d’avoir moins froid ou moins chaud selon la saison. De plus, c’est une ouverture sur l’extérieur qui permet d’avoir à disposition la lumière du jour et une meilleure clarté durant la journée. Dans cet article, nous verrons donc les différentes pièces qui composent une fenêtre.

Les éléments de la fenêtre

Dans une fenêtre, on retrouve plusieurs éléments qui ont principalement deux objectifs: D’une part l’aspect fonctionnel et d’autre part, certains composants ont un côté purement esthétique concernant plus le domaine de la décoration intérieure que l’on retrouve souvent à Paris.

Nous verrons les différents éléments de la fenêtre en partant des parties les plus excentrées pour finir par l’élément placé en général au centre, il s’agit de la poignée. Il faut tout de même savoir que certains des composants que nous citerons ont un aspect purement décoratif, ils ne sont donc pas forcément présents sur toutes les fenêtres. Par exemple, à Paris on peut parfois apercevoir une crémone placée au niveau du meneau central. Généralement, on retrouve ce genre d’équipement dans les fenêtres disposant d’un cadre en bois, très apprécié dans les maisons ou les appartements de style ancien.

Le dormant pour l’encadrement de la fenêtre à Paris

C’est une partie de la fenêtre qui est très importante puisqu’on y place les parties amovibles par la suite, c’est l’encadrement de la fenêtre. Le bâti, autre terme pour désigner le dormant, peut être fabriqué avec différents matériaux. Il peut s’agir de bois, de métal (généralement de l’aluminium) ou encore, de PVC, matière à la mode et très appréciée puisqu’elle est accessible dans la ville de Paris à des prix assez bas. Le dormant est fixé dans la maçonnerie. Il s’agit donc du cadre de la fenêtre, donc de la partie ouverte vers l’extérieur.

Quatre éléments composent le bâti. Nous avons d’abord, les parties les plus excentrées avec les montants qui sont les éléments verticaux situés à droite et à gauche. Ensuite, on retrouve les traverses, l’une en haut du dormant, l’autre en bas de la fenêtre. D’autre part, il y a le profilé, c’est une pièce en PVC, en bois ou en métal qui recouvre le dormant. En plaçant un profilé en aluminium, on obtient un vitrage plus clair pour la fenêtre. Le cadre ou le châssis est une partie fixe à l’inverse de l’ouvrant, qui lui est amovible.

Les paumelles, un élément de raccordement

Il s’agit d’une partie très importante de la fenêtre dans la mesure où la paumelle fait le lien entre la partie fixe et l’ouvrant. C’est un élément qui joue le même rôle que des gonds pour la porte d’entrée d’un domicile. Généralement, les paumelles sont par deux ou trois selon la taille de la fenêtre, l’idée est d’avoir un équipement le plus solide possible afin d’obtenir plus de sécurité. La paumelle permet donc de procéder au raccordement entre deux parties de la fenêtre.

On confond souvent la paumelle avec une charnière. Elles ont le même rôle dans la mesure où elles permettent toutes les deux le raccordement entre l’ouvrant et le bâti. Pourtant, cette dernière est fabriquée en une seule pièce, or la paumelle est constituée de deux parties qui s’emboîtent. On parle de paumelle simple, double ou triple. Il existe aussi des paumelles invisibles, en réalité, on fixe une double paumelle au sein des huisseries, on ne peut donc pas les apercevoir lorsqu’on regarde la fenêtre que ce soit depuis l’intérieur ou bien lorsqu’on se trouve à l’extérieur.

Le vitrage d’une fenêtre

Concernant le vitrage, il existe plusieurs types de verre disponibles à Paris. D’habitude pour un domicile, on choisit de poser du verre poli transparent. Les différences se situent au niveau des dimensions qui doivent impérativement correspondre à l’ouverture qu’offre l’encadrement. Il faut aussi prendre en compte l’épaisseur du verre que l’on souhaite installer.

Ensuite on peut réfléchir au type de vitrage à poser. Il peut s’agir d’un vitrage simple mais de nos jours, on utilise de plus en plus le double vitrage qui offre de nombreux avantages, surtout du point de vue de l’amélioration de la qualité de l’isolation aussi bien au niveau thermique que phonique. Ce type de vitrage permet aussi d’éviter deux choses. Premièrement, il y a moins de condensation au niveau des vitres par rapport à un vitrage classique et dans un second temps on réduit les possibles déperditions de chaleur, notamment en hiver.

Les autres éléments de la fenêtre

Dans une fenêtre, on trouve aussi l’ouvrant qui est la partie amovible de l’aménagement. Il y a aussi le meneau, c’est le matériau dans lequel on insère la vitre en général on place un meneau en croix lorsque la vitre est imposante afin d’assurer une meilleure stabilité de l’installation. Il peut aussi y avoir une crémone décorative mais en général elle n’est présente qu’avec un cadre en bois.

Concernant la poignée, il suffit de trouver celle qui est la plus fonctionnelle. Il en existe à clé ou à ouverture simple. Pour les fenêtres en bois, on utilise souvent une poignée avec un “bouton olive”. La poignée peut être choisie après avoir changé une fenêtre ou on peut aussi laisser le vitrier poser celle qui lui semble la plus adéquate.

Retrouvez nos conseils pour le changement de vos fenêtres en consultant le guide AOZ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com