La robinetterie, tout un programme

Quel robinet choisir?

Choisir le type de robinet que l’on veut n’est pas toujours une mince affaire. Dans un habitat, on distingue deux types de robinetteries, celle du bâtiment qui est globale et tout ce qui alimente directement le domicile, on parle alors de la robinetterie sanitaire. C’est l’ensemble des installations qui permettent d’avoir accès à l’eau froide ou chaude comme par exemple un robinet de salle de bains ou bien de cuisine. 

Plusieurs types de robinets

Le robinet simple, l'efficacité avant tout

Par définition, il n’a qu’une fonction: Soit il distribue l’eau chaude, soit il alimente le domicile en eau froide. C’est un robinet de base que l’on retrouve dans toutes les installations sanitaires vétustes.

Son efficacité est redoutable puisqu’une fois installé, un robinet de ce type à une durée de vie assez élevée puisque la distribution d’eau est d’une simplicité totale.

Au niveau de la pose, on peut choisir un robinet à fixation murale que l’on peut encastrer ou bien laisser apparent en fonction de l’esthétisme que vous voulez apporter ou bien tout simplement l’aspect pratique qui convient. Selon le modèle, le bec verseur peut être fixe ou orientable ce qui permet d’utiliser l’eau selon votre convenance.

Puisqu’il n’a qu’une seule utilité, le robinet simple est monotrou mais on peut opter pour un robinet à batterie qui dispose alors de deux trous  avec le percement pour alimenter en eau chaude ou froide selon votre choix.

Le mélangeur, une solution utile

Le mélangeur,

C’est un robinet utilisé dans beaucoup d’endroits car c’est une solution très pratique. On a affaire à un seul bec verseur, assorti de 2 commandes distribuant l’eau, une pour le froid et l’autre pour le chaud. Généralement ce système permet aussi de gérer le débit par la même occasion avec des performances optimales.

C’est un bon compromis alliant l’utile et la fiabilité pour alimenter une salle d’eau. Dans la plupart des cas, il y a des joints avec le robinet dans un souci d’étanchéité.

L’un des principaux avantages qu’offre le mélangeur c’est de pouvoir mieux gérer la température de l’eau puisqu’on peut ouvrir les deux commandes simultanément afin d’obtenir de l’eau tiède par exemple.

Pour éviter l’apparition de tartre causé par la distribution d’eau chaude, on peut choisir un modèle avec une tête en céramique, ce qui réduit l’usure d’une part tout en se préservant de la formation du tartre.

Pour la pose il y a comme pour le robinet simple trois solutions: Murale, en batterie ou bien monotrou selon la préférence de tout à chacun. Il est toutefois mieux de réfléchir aux besoins et aux attentes concernant le changement du robinet avant l’installation.

Un compromis optimal: Le mitigeur

Sur le marché, on trouve deux sortes de mitigeurs. L’un est thermostatique tandis que l’autre distribue l’eau en cascade. La différence se fait surtout du point de vue esthétique puisque la seconde option apporte une touche d’originalité à la robinetterie.

Le mitigeur thermostatique

Le mitigeur thermostatique permet de pouvoir gérer la température de l’eau comme vous le souhaitez. Vous pouvez également le faire en mélangeant l’eau chaude et froide et donc par la même occasion obtenir une meilleure précision au niveau des températures de l’eau distribuée. Pour les modèles de haute qualité vous avez la possibilité d’intégrer plusieurs températures déjà prédéfinies dans le robinet. 

Au niveau de l’apparence, cela ressemble à un gros tube généralement avec une poignée centrale. Dans la plupart des cas, l’installation est murale pour être plus pratique. C’est un type de robinet très à la mode en ce moment, principalement pour une douche ou une baignoire.

Le dernier robinet n’est autre que le mitigeur en cascade. Il y a une unique tête avec une poignée pour définir la distribution d’eau chaude ou froide. La vraie différence réside dans le fait que le bec verseur est plat, ce qui provoque une cascade lorsque l’eau s’écoule. 

Puisqu’il est original, c’est un objet haut de gamme pour les baignoires ou bien les vasques d’une salle d’eau. Pour ce qui est de la pose, elle est généralement encastrable dans le mur ou bien au niveau de la vasque avec une fixation monotrou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com