Quel chauffage choisir à Paris ?

Quel chauffage choisir

Lorsqu’on parle du chauffage, on pense tout de suite à deux énergies, à savoir, le gaz ou l’électricité. Pourtant, il en existe d’autres qui peuvent servir de solution d’appoint dans certains cas. Par exemple, on peut citer les panneaux solaires qui permettent à ceux qui en possèdent de produire leur propre énergie et donc de réaliser de précieuses économies.

Introduction

Depuis quelques semaines, le prix moyen des énergies traditionnellement utilisées pour le chauffage des particuliers et des professionnels explose. Suite à ces nouvelles réalités, de plus en plus de personnes cherchent à savoir quelle est la meilleure façon d’obtenir des économies tout en bénéficiant de bonnes performances pour chauffer les différentes pièces d’un appartement, d’un studio, d’une maison ou de n’importe quel type de local professionnel. Dans cet article, nous allons donc découvrir les possibilités qui s’offrent à tous les habitants de la ville de Paris pour avoir le meilleur équipement possible.

Quelle énergie choisir pour le chauffage ?

Quel chauffage choisir à Paris

Chauffer au gaz

C’est une des énergies les plus utilisées par les français pour pouvoir se chauffer avec plus d’un tiers des ménages qui en disposent. Pendant très longtemps, c’était une ressource très attractive avec plusieurs fournisseurs et donc des prix pouvant varier et donc avantager les différents clients en fonction de leurs besoins et de leurs attentes. En effet, il est primordial de pouvoir compter sur un chauffage répondant aux exigences d’un foyer pour pouvoir passer la période hivernale bien au chaud. Voyons donc quelques informations sur le chauffage au gaz et dans un second temps, les avantages sans oublier les inconvénients de ce type d’installation.

Le chauffage au gaz se compose d’une chaudière à gaz et d’un chauffage central, d’un réseau de radiateurs ou d’un plancher chauffant. Le gaz naturel ou le gaz propane doit être utilisé pour faire fonctionner ce système, selon le type d’alimentation. Le premier est facilement accessible, principalement en ville, via le réseau de distribution de gaz de ville en cas de besoin, et le second est stocké dans des réservoirs par l’utilisateur. En réalité, les chaudières reposent sur la combustion du gaz pour le chauffage. Celui-ci est envoyé à un brûleur intégré à la résistance de l’appareil. Cette étape chauffe l’eau et l’envoie vers un réseau central pour le chauffage par radiateurs ou plancher chauffant.

Deux types de gaz : le propane et le gaz naturel

gaz naturel
gaz naturel

Pour les logements directement raccordés au réseau de gaz de ville, le gaz naturel est la meilleure solution. Dans ce cas, la chaudière peut être utilisée simplement en la connectant au secteur. Le gaz propane répond aux besoins des foyers qui ne peuvent se raccorder au réseau de gaz de ville. Le fonctionnement après installation du ballon de stockage est le même que pour le gaz de ville.

Quels avantages pour le chauffage au gaz naturel ?

Ci-dessous, vous trouverez une liste non exhaustive des avantages dont peuvent bénéficier les personnes qui ont un chauffage au gaz.

Le Confort : Le chauffage central répartit la chaleur uniformément et en douceur dans toute la maison. Il n’assèche donc pas l’air et offre ainsi un véritable confort thermique couplé à une puissance de chauffage qui conserve toutes ses qualités.

Stockage : Il n’y a pas de stockage de gaz de ville. En effet, disposer de réservoirs de stockage n’est pas utile pour le gaz naturel transporté par les réseaux urbains. C’est un vrai miracle de l’espace et un vrai soulagement quand il s’agit de faire le plein.

Une meilleure efficacité énergétique : Les chaudières de dernière génération, notamment les chaudières à condensation, sont capables d’atteindre des rendements de 110 %. De plus, les chauffe-eau à gaz peuvent être facilement combinés avec des solutions écologiques telles que les chauffe-eau solaires. Grâce à l’extrême précision des chaudières d’aujourd’hui, il est même possible d’obtenir des gains d’énergie encore plus élevés grâce à l’utilisation d’un thermostat.

L’entretien : Ce type de chauffage nécessite peu d’entretien. Les brûleurs peuvent être nettoyés par un professionnel de temps en temps. Après plusieurs années d’utilisation, il peut être nécessaire de nettoyer le circuit de chauffage pour éliminer la buée.

Les inconvénients liés au gaz

Volatilité des prix : Les fluctuations des prix d’achat du gaz n’empêchent pas les hausses brutales de prix. Il est recommandé d’utiliser une chaudière à haut rendement pour le moindre effort. Aussi, si la hausse est trop importante, le recours à un chauffage d’appoint peut être une bonne solution (inserts, poêles à bois, etc.).

Pollution : Le gaz est environ 25% moins polluant que le fioul. Cependant, ce dernier reste un combustible fossile qui émet des gaz à effet de serre lorsqu’il est brûlé. De plus, cette énergie n’est pas disponible à l’infini avec de grandes réserves de gaz.

Le gaz pour un chauffage d’appoint ?

Le gaz voit également des opportunités dans le chauffage d’appoint. Une autre option se présente sous la forme de radiateurs mobiles. Il est très efficace pour chauffer les pièces des ateliers et même des mobil-homes, il est facile à déplacer et prend très peu de place. Côté opérateur, un raccordement à une bouteille de gaz butane suffit. Il existe 3 versions de ce type de chauffage d’appoint :

Les différentes possibilités :

  1. Chauffage d’appoint à catalyse : Avec combustion gaz basse température, cette version permet une répartition uniforme de la chaleur tout en conservant une excellente autonomie. Sans flamme, il n’émet pas de monoxyde de carbone et convient au chauffage d’espaces mal ventilés.
  2. Gaz à infrableu :
    Équipée d’un brûleur, cette version dégage de la chaleur dès son démarrage. Disponible en convection ou radiant, il peut répartir uniformément la chaleur dans toute la pièce.
  3. Chauffage au gaz à infrableu : Équipé d’une briquette céramique réfractaire, cette variante procure une chaleur douce et homogène grâce à la combustion du gaz. Un gros avantage de ce type de chauffage est qu’il n’assèche pas l’air ambiant.
    Purger l’air au moins une fois par an lors de l’entretien de ce type d’appareil de chauffage. De plus, pour des raisons de sécurité, le salon doit être entièrement ventilé à moins qu’un modèle catalytique ne soit sélectionné.

Différentes puissances pour chauffer au gaz

Choisir la bonne puissance est important. En effet, une chaudière surdimensionnée représente un investissement trop important par rapport aux besoins réels de consommation. Les matériaux ne sont pas utilisés au maximum de leur efficacité. Les petites chaudières, en revanche, fonctionnent à une survitesse constante, ce qui affecte automatiquement la consommation d’énergie.

Par conséquent, trouver le meilleur modèle de chaudière doit dépendre de plusieurs facteurs, tels que le nombre de radiateurs utilisés et la taille de la chaudière en fonction de la puissance de chauffage central. Aussi, l’isolation du logement, la région, la température prévue, la disposition de la pièce, la surface à chauffer…

Pour toute demande d’intervention en dépannage sur tout type de chauffage, vous pouvez nous contacter au 06 17 98 42 42 ou en nous laissant un message sur notre page de demande de devis gratuit en ligne.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com